La grippe aviaire atteint la Corée du Nord

(30-Mar) L’épidémie de grippe aviaire a touché plusieurs élevages de volailles dans la capitale nord-coréenne, une mauvaise nouvelle pour les experts de l’Organisation mondiale de la santé qui tentent de surveiller au plus près cette épidémie. Les autorités communistes de Pyongyang ont reconnu pour la première fois dimanche que le virus de la grippe aviaire faisait des dégâts chez eux. Des centaines de milliers de volailles auraient été abattues dans la capitale, selon l’agence de presse du-coréenne Yonhap.

Selon les informations officielles de la Corée du Nord, aucun employé des fermes n’ont été infectés par le virus. Selon l’agence Yonhap, l’épidémie se propage depuis la capitale vers d’autres régions.

La souche H5N1 en circulation en Asie depuis plusieurs mois est capable de passer à l’homme. L’OMS craint qu’au fil des mois la souche s’adapte de mieux en mieux à l’homme et devienne de plus en plus contagieuse. L’organisation basée à Genève a immédiatement proposé son aide à la Corée du Nord, tout comme la Corée du Sud.

Depuis janvier 2004, 48 personnes sont mortes de la grippe aviaire en Asie du sud-est, principalement au Vietnam, en Thaïlande, et au Cambodge.

 

THE HEALTH NEWS 2016